Elle.fr : in vino veritas

On pourrait croire que l’oenologie et le monde des arts vivent dans deux mondes parallèles, condamnés à ne jamais se rencontrer. Cette ère morose est désormais révolue grâce à « Vinochromie », un évènement concepto-gourmand d’un genre nouveau. Pour cette deuxième édition prévue ce soir, dix artistes dévoileront au public les créations visuelles et sonores que leur a inspiré la dégustation de vins de cépages très diérents (Vouvray, Champagne, Côtes de Duras, Chinon), triés sur le volet.

Le vin mis en scène

Après une première édition réussie qui avait rassemblé 400 personnes en novembre 2011, cette expo-dégustation devrait en ravir plus. Ce soir se donnent en eet rendez-vous graphistes, peintres, photographistes, vidéastes mais aussi musiciens et créateurs numériques, qui ont tous fait preuve d’imagination et de créativité.

L’occasion de découvrir des oeuvres arty et gourmandes, qui seront aussi destinées à la vente, et vivre en live des prestations en PAO (ndlr : Publication Assistée par Ordinateur) ou en 3D. Une soirée festive qui permettra aussi aux amateurs de bonnes bouteilles de poser leurs questions aux vignerons qui proposeront leurs vins à la dégustation. Champagne, rouge, rosé et blanc, il y en aura pour tous les palais. Si la boisson de Bacchus mettait déjà nos sens en éveil, force est de parier qu’il s’appréciera désormais avec les papilles, les pupilles mais aussi les oreilles ! Et pour les retardataires, cette exposition entièrement gratuite durera une semaine. Un évènement divin à consommer sans modération.

Marjolaine DAGUERRE (@marjoliline), Elle.fr.

Voir l’article original