Mister Plum, un artiste catégorie poids lourd !

Visu-accueil-Plum

Dans l’interview qui va suivre, vous découvrirez l’artiste Simon Père, plus connu sous le pseudo Mister Plum. C’est un graphiste et illustrateur originaire du Loir-et-Cher, dont vous avez déjà dû voir le travail si vous étiez à la dernière édition de Vinochromie. Si ce n’était pas le cas, vous aurez une bonne occasion de vous familiariser avec un créatif qui fera, à coup sûr, parler de lui dans un futur proche.

Vinochromie : Quel est ton parcours, quel est ta formation artistique?
Mister Plum : J’ai commencé des cours par correspondance via une école de communication visuelle pendant ma terminale au lycée, suite à cela quatre ans de formation en design graphique et multimédia, ensuite j’ai rejoint une agence de communication pendant trois ans à Nantes et dans le même temps je démarrai mon statut de graphiste indépendant.

V : Y a-t-il quelqu’un ou quelque chose qui est à l’origine de ton intérêt pour l’art?
M P : Mon père est en grande partie responsable, il peint énormément et c’est un amoureux d’art sous toutes ses formes, j’étais donc pas mal immergé dans le monde de l’art et dans les musées étant plus jeune.

V : Peux-tu me citer des œuvres ou des artistes qui t’ont marqué, ou vraiment influencé et pourquoi?
M P : Des œuvres j’en ai pas mal en tête, peut être plus des artistes comme les trois fondateurs du 9e concept par exemple, mais aussi Möön un illustrateur et graphiste nantais très talentueux et pleins d’autres tels que Aryz, Aj Fosik, Etam cru, Pez, The Feebles, Histoire de dire, N1ko, Monsta, etc… Bref la liste est longue.
Je pense qu’ils m’ont tous influencé à un moment, même si mon style ne ressemble en rien à tous ces artistes, j’admire beaucoup leur talent.

bandeau-artcile-Plum

V : Comment définirais-tu ton style ?
M P : Pas facile de définir son propre style, je pense qu’il n’est pas complètement abouti, il changera et se précisera avec le temps.
J’aime passer beaucoup de temps sur les détails alors je dirais bien minutieux.

V : Est ce que tu veux faire passer un message à travers tes créations (tes masques en particulier), si oui lequel?
M P : Eh bien je n’y ai jamais vraiment trop réfléchi si ce n’est peut être le fait que l’on porte tous à un moment un masque que cela soit pour cacher certaines faiblesses ou exposer nos forces. On est tous constitué d’une multitude de personnalité, c’est peut être pour ça que généralement
mes personnages ont plusieurs expressions.

V :  Es-tu un amateur de vin? Si oui, as-tu un type de vin voire une appellation préférée?
M P : Même si je ne suis pas un grand connaisseur je sais apprécier le bon vin. J’ai longtemps eu une préférence pour le vin moelleux maintenant ça serait plutôt le vin rouge.
Je reste tout de même un amoureux du Monbazillac mais certaines appellations comme le Saint-Émilion ne me laisse pas indifférent.

V : Qu’est ce qui t as plu dans le concept Vinochromie?
M P : J’ai tout de suite trouvé l’idée innovante. Le fait de rassembler amateurs de vins et/ou d’arts et de partager ce que l’on ressent autour d’un verre, devant une toile, une photo ou encore en écoutant une musique tout ça sans complexe. C’était aussi la chance de montrer ce que je fais et l’occasion de faire des rencontres intéressantes.

V : Quels sont tes futurs projets ?
M P : Une exposition mais pour l’instant c’est encore à l’état de projet.
Affaire à suivre !

Retrouvez son travail