20 minutes : De l’Art et du Raisin

Une expo ou une virée au bar ? Plus besoin de choisir grâce à la Vinochromie*, de nouvelles soirées dont la première édition a eu lieu ce week-end. « J’apprécie le vin et l’art, explique simplement Yoann, jeune graphiste à l’origine du concept. Et je trouve intéressant d’essayer de reproduire un goût, une odeur sous forme d’œuvre. »
Il a demandé à des artistes de savourer de bons crus et de peindre ou composer de la musique d’après leurs sensations.

Ce soir-là, rendez-vous est donné dans un café-galerie du 4e. Chacun reçoit un verre à pied et c’est parti pour l’aventure sensorielle autour de cinq domaines vinicoles. Jean-Christophe Granier, producteur languedocien, est ravi de présenter son vin « dans un contexte moins commercial ». Les convives le dégustent face aux deux tableaux qu’il a inspirés. « Ce sont deux univers très diérents, comme chacun a sa façon d’apprécier le vin », analyse le vigneron. Lou a peint des jaillissements pourpres, qui traduisent ses « sensations au moment de la dégustation » ; Ati a composé un tableau végétal inspiré du goût « fruité et aérien » du nectar. Pendant ce temps, dans la cave voûtée du café, un artiste réalise en live une œuvre à la bombe. Casque sur les oreilles, des buveurs se délectent d’un vin et d’une musique pétillants. La galerie est pleine à craquer, Yoann est ravi. « J’aimerais organiser ces soirées régulièrement, pour les amateurs d’art curieux d’œnologie et vice-versa. »

Hélène Colau

Voir l’article original